Video-report : Tous pour un lieu @ Jardin Moderne

« Tous pour un lieu » – soirée manifestive organisée par des associations rennaises en manque d’un espace de diffusion. L’évènement avait pour but de montrer la diversité, l’unité et le potentiel de la scène locale tout en prouvant qu’il est possible de pratiquer des tarifs d’entrée plus accessibles.

 

 

Vidéo : Emmanuel Dardy

 

Interview – Sylvain du 1988 Live club

Interview de Sylvain du 1988 Live Club par Guillaume Debray

 

 

 

Le 1988 Live club est fondé en 2013 dans une volonté d’ouvrir le projet, initialement basé sur des représentations Jazz, à tous les styles de musiques actuelles (hiphop, techno, rock ou encore tango). Ce projet répond également à un besoin réel pour les associations de trouver une alternative aux salles de concert déjà présentes(Ubu/Antipode), plus abordable financièrement et donc plus accessible aux associations émergentes.

  (Lire la suite…)

Nouvel espace festif – La lettre ouverte du Jour et la Nuit

LJELNbanniere

 

Ce mardi 5 mai, un article du 20 Minutes présentait un projet d’urbanisation baptisé « l’îlot d’Octroi » dans lequel est prévu, selon l’adjoint à l’urbanisme Sébastien Sémeril un hangar « ayant vocation festive et nocturne ». Pour cela, le projet fait appel à « des personnes bien connues à Rennes ».

 

Le Collectif Le Jour et la Nuit, qui oeuvre depuis 2 ans pour la création d’un nouvel espace dédié à la scène locale, et qui est soutenu par près de 70 collectifs rennais, s’est étonné de ne pas avoir été consulté sur cette question. En réaction, la lettre ouverte qui suit :

 

(Lire la suite…)

Report – Skip&Die @ UBU

Le vendredi 3 avril dernier, l’Ubu ouvrait ses portes aux aficionados de musiques électroniques métissées, pour le retour des tant attendus SKIP&DIE, deux ans plus tard…

 

Photos : Louise Quignon

Photos : Louise Quignon

 

Jumo, futur poulain de Panoramas (on le parie), distille une électro urbaine et froide qui débute les festivités. Il adopte l’astuce répandue des machines postées vers le public, permettant la transmission des techniques particulières du live, et de com​penser ​un tant soit peu l’aspect trop robotique et sans communication de l’électro actuelle. L’écran immense derrière lui, projetant tantôt des immeubles, tantôt la forêt, le tout en noir et blanc, ne suffit toutefois pas à ​contrebalancer​ la sensation de déjà vu. C’est un ensemble net et méticuleux, qui demeure néanmoins un choix inadéquat avant la furie qui nous attend : Quelle frigidité à l’apéro ! (Lire la suite…)

Report – Fest’n'Breizh #7

À l’Étage, le jeudi 19 mars, c’était Fest-Noz !

 

 

Photo: Olivier Chautard

 

 

Ce jeudi, de nombreuses personnes ont pu s’essayer à la danse Bretonne ! Le Fest’n Breizh, fest-noz organisé par différents collectifs étudiants à l’Étage (partie haute du Liberté), à ouvert gratuitement ses portes, dans le cadre de la nuit des 4 jeudis, aux intéressés, curieux et habitués de ce genre d’évènement, pour le bonheur de tous.

 

 

 

Le Duo Gestin à emmené les premiers novices dans des danses d’initiation simples et intuitives. Certains s’essayent et y prennent goût. Les premiers éclats de rires apparaissent, laissant place à la concentration pour réussir à suivre les mouvements. Après trente minutes d’apprentissage et de conseils, place au « véritable » fest-noz !

 

 

Da Zañsal – Photo : Olivier Chautard

 

 

Le fest-noz est lancé, et l’Étage commence à vibrer au son de la musique traditionnelle bretonne. Da Zañsal, An Tri Dipop, Ba.Fnu, et Skarn se succèdent pour mener les danseurs au rythme de leurs instruments.

Danse en rond, en couple, les grands classiques de la danse bretonne défilent au son des pas rythmés sur le sol. L’Étage commence véritablement à se remplir, rapidement  réchauffé par les danseurs. C’est une population multi-générationnelle qui prend plaisir à danser, population estudiantine majoritairement, parmi laquelle jeunes et moins jeunes trouvent leur place à s’essayer ou à apprendre aux autres.

 

 

Lebreton-Lebozec Photo : Olivier Chautard

Lebreton-Lebozec – Photo : Olivier Chautard

 

 

La vitesse accélère, des sourires se gravent, et voilà la salle chaleureuse plongée dans un défilement de farandoles et serpentins, et ça va vite, ça s’accélère, ça s’accroche et ça se suit ! Le rythme soutenu et la belle ambiance qui régnait a fait durer le plaisir de tous jusqu’à 1 heure du matin.

 

 

Skarn – Photo : Léo Martin

 

Fest’n Breizh #7 fut apprécié des novices pour l’accueil chaleureux qui leur a été fait. Les habitués des fest-noz s’y ont également retrouvé dans une programmation intelligente et bien orchestrée. Une dominante instrumentale pour le premier groupe, vocale pour le second, une touche de poésie apportée par le groupe tchèque Ba.Fnu pour finir sur un déferlement de rock festif par le groupe Skarn : le public a pu découvrir de nombreuses déclinaisons de ce que peut être la musique bretonne.  Les choix des danses est également à saluer puisqu’il n’y a eu que peu de répétitions, avec même l’apprentissage d’une danse tchèque apparentée à la mazurka qui mit débutants et confirmés sur un pied d’égalité. 

 

 

 

Alou