Report : Zambilila @ Waxx café

Par Melyssa, 6 mars 2014 

 

Waxx Café, samedi 15 février 2014

 

Si la grisaille de ces dernières semaines vous avait sapé le moral, c’était au Waxx Café qu’il fallait se rendre samedi 15 février. L’asso Zambilila y avait organisé une soirée afin de nous faire partager son expérience en Zambie et de récolter des fonds nécessaires à la réalisation de ses projets.

Sinon, ça ressemble à quoi une soirée Zambilila  ? On se laisse porter par le son dans un cadre ensoleillé (même si dehors il pleut), le tout pour la bonne cause puisque tous les bénéfices servent à la construction d’une école en Afrique ! Rappelons d’ailleurs que le prix de l’entrée était libre afin de laisser à chacun la mesure de sa générosité. Alors..tu viens ?

 flyer_zambilila

 

Une présentation de l’association s’impose  : Zambilila a pour objectif l’éco-construction d’un groupe scolaire en milieu rural à Lima, un village zambien; l’idée étant d’apporter l’éducation à de jeunes enfants dans un pays où la scolarité est très difficile d’accès. En parallèle, différentes actions sont mises en œuvre afin d’améliorer le quotidien des habitants de Lima  : accès à l’eau, distribution de babouches, de fournitures scolaires…Ainsi, depuis 4 ans, et ce grâce aux fonds récoltés exclusivement par l’organisation des évènements à Rennes, des bénévoles de l’association et du village ont permis à plus de 400 enfants d’être scolarisés. 

 

Fin du Chantier et première rentrée pour les enfants à Lima

Fin du Chantier et première rentrée pour les enfants à Lima

 

Début de la soirée aux alentours de 20h30  : Steve, un des membres de l’asso, vient nous faire part de son dernier périple de 3 mois à Lima. Au programme, photos-souvenir et des tas de bonnes nouvelles puisque après maints efforts pour la construction de l’école, celle-ci a pu être ouverte début janvier et les enfants ont pu faire leur rentrée, comme prévu. Ceci n’est que le début d’une grande aventure et des tas d’efforts sont encore nécessaires pour que tous les villageois aient accès à l’éducation. C’est pourquoi Zambilila a besoin de vos soutiens, que vous vous sentiez prêt(e)s à vous immiscer au cœur de la brousse zambienne ou à mettre la main au porte-monnaie, toute aide est la bienvenue  ! 

 

 

Le Waxx (anciennement «  Café laverie  » pour les plus nostalgiques), c’est un bar convivial où l’on peut boire sa bière dans la cour, sur la piste ou dans une salle plus posée, où des photos prises en Zambie avaient été exposées par l’asso. Sur les coups de 21:30, changement d’ambiance : Zulluz nous attire vers lui avec un set bien envoûtant. On rejoint les plus téméraires qui se sont déjà aventurés sur la piste à une heure inhabituellement tôt pour une soirée dans un bar, et on se laisse aller au rythme d’une techno-minimale bien planante. Vers 22h, la salle s’est déjà remplie, Zulluz termine son set à coups de trance progressive bien rebondissante, la chaleur ambiante commence réellement à se faire sentir..Un petit tour dans la cour, endroit propice à la discussion et qui respire la sympathie. Dès 22:30, ça coince à l’entrée et on plaint les pauvres retardataires qui se voient refuser l’accès par manque de place. On vous avait prévenus qu’il fallait arriver tôt  ! Bien que le Waxx soit complet, il n’est pas bondé pour autant, et on peut quand-même déambuler tranquillement sans se faire marcher dessus. 

 

 

Puis vient le tour des deux membres de Fanfara Electronica qui se lancent dans un set qui nous emmène dans des contrées où il ne pleut pas tout le temps, pimenté d’échos cuivrés de l’Est. Ça bouillonne dans la salle (il faut dire qu’il est difficile de résister à la fièvre balkanique!), et tous les petits fanfarons autour de moi semblent bien s’éclater. Les rythmes exotiques de la Fanfara font place à la drum’n'bass de Live Mechanic, qui a le mérite de jouer sur platines vinyls, vous savez, ces trucs qui tournent là ? On nous avait promis un set jungle, et de la drum’n'bass qui tabasse, pari tenu  ! Prenez de la bonne Drum’nBass bien péchu, qui se fait plutôt rare de nos jours, quelques classiques de jungle (Tarantula de Pendulum, The Prodigy…), et le tour est joué  ! On notera toutefois quelques transitions maladroites mais Live Mechanic a su nous faire bouger jusqu’à la fin de la soirée et le public a pu montrer qu’il en avait sous le capot.

 

 

Cette soirée Zambilila a tenu ses promesses, et on en redemande  ! Si vous souhaitez vous impliquer, ou simplement vous tenir au courant des prochains évènements, rejoignez le groupe Facebook ZAMBILILA.

 

Melyssa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<< Retour à la page précèdente

<< Retour à l'accueil : Toutes les sorties à Rennes