Report : Rock’n'Solex 2014 Day#2

C’est dans une ambiance posée et sous le soleil rennais qu’entrent en scène les premiers artistes de la soirée, le groupe de rap tourangeau Chill Bump composé de Bankal le beatmaker et Miscellaneous le MC. Petit à petit, les festivaliers commencent à affluer vers la scène. Les corps se mettent à bouger, la soirée commence doucement. Le duo, qui performe en anglais, ne semble pas totalement au point quand il s’agit d’interagir avec son public, mais qu’importe, il constitue une très bonne entrée en matière. On notera cependant la qualité plus que médiocre des écrans de retransmission. Dommage pour ceux qui, lors des gros pics d’affluence des festivaliers près de la grande scène, sont repoussés sur les côtés sans aucune visibilité.

 

Rock'n'Solex 2014

Une fois le premier concert terminé, nous avons le temps d’aller nous promener un peu autour du chapiteau. Les artistes se produisant sur la seconde scène jouent de la musique électro aux différentes influences. On donne également un bon point pour les intersets très sympas etrevigorants qui permettent de se poser un peu, le temps que les artistes suivants se mettent en place sur la scène principale.

 

 

Vient alors le tour du second groupe de la soirée, Jabberwocky. Le trio poitevin attire la foule grâce à son énergie et à sa musique aux sonorités électro-pop. Cependant, ce n’est qu’au bout de la troisième chanson qu’entre en scène leur chanteuse, Elodie Wildstars qui entonne leur titre phare Photomaton. Elle entraine avec elle tous les festivaliers et revient d’ailleurs au moment du rappel pour rejouer ce même titre, mais remixé. La soirée est vraiment lancée et on passe un très bon moment.

 

Rock'n'Solex 2014

 

Mais le meilleur reste à venir, et c’est le duo des Jukebox Champions qui nous offre la plus belle prestation scénique de la soirée, accompagné de ses invités, tels qu’Astrid Engberg. Le show est hors du commun et les deux beatmakers ont recours à tous les gadgets (guitare-piano, tapis de danse, écrans interactifs…) pour ajouter plus de « fun » à leur performance. Leur musique fait sauter la foule avec qui ils ont une très bonne interactivité. Rien à redire, l’énergie attendue est au rendez-vous.

 

Rock'n'Solex 2014

L’ambiance se propage aussi autour de la scène principale et on peut apercevoir quelques personnes, déguisées pour l’occasion, courir dans tous les sens. Pendant ce temps, un « service de nettoyage » se charge de ramasser les détritus laissés sur le sol tout au long de la nuit, nous permettant ainsi de profiter d’un environnement propre et agréable !

 

Rock'n'Solex 2014

 

La soirée se termine sur une note d’électro. D’abord avec Worakls qui rompt totalement avec le groupe précédent. Il met la mélodie à l’honneur et réussit ainsi à entrainer le public dans son monde. C’est finalement l’un des DJs du duo allemand Digitalism (l’autre étant absent pour raisons de santé) qui entre en scène pour jouer quelques titres connus de beaucoup, tels qu’Idealistic.

 

Rock'n'Solex 2014

 

Naomie

 


Rock’n'Solex Day#2 – Retour en vidéo

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<< Retour à la page précèdente

<< Retour à l'accueil : Toutes les sorties à Rennes