Report : Mechanical Reaction par Ethereal Decibel Company

 Par Capt’aine Tortue, mardi 4 décembre 2013 

 

Samedi 30 – Quelque part à Rennes. 

 

Le week-end dernier était organisée la première véritable soirée Trance à Rennes, par le collectif Ethereal Decibel Company, l’un des plus actifs de la région.

 

Alors forcément, l’évènement n’allait pas passer inaperçu, ni pour les inconditionnels de BPM & nappes psychédéliques, ni pour les citadins curieux de découvrir cette culture en pleine expansion.

 

Malheureusement, et comme la récente initiative « Le Jour et la Nuit » nous le rappelle, la ville de Rennes manque cruellement d’un lieu d’accueil pour les évènements festifs de grande ampleur. Le collectif a donc du se débrouiller avec les moyens du bord en se contentant d’un sous-sol relativement étroit, ne pouvant contenir qu’une faible portion du public, ayant bien-sûr répondu massivement présent pour l’occasion.

 

 

Il aura donc fallu arriver très tôt, ou attendre très tard pour profiter de la prestation audio-visuelle qui transforma cette nuit notre cave habituelle en vaisseau intergalactique. Car on aura rarement vu autant de couleurs, de fluo, de jeux de lumières et de projections visuelles dans cet endroit habituellement si lugubre. Tandis que dehors, ça se bouscule pour tenter de rentrer, à l’intérieur c’est plutôt confortable : malgré la forte affluence, la jauge a été raisonnablement limitée pour que l’on puisse profiter de l’espace sans se marcher dessus. 

 

 

Les DJs s’enchainent et rajoutent tour à tour leur quota de BPM : de la Techno on passe à la Trance progressive, la Psyprog, la Pyské, la Forest… pour finir sur un live de Hitech, véritable mitrailleuse à BPM. On pourra seulement reprocher le son Tek / Tribe du matin qui a fait perdre ses dernières paillettes à la soirée (après…on aime ou on aime pas hein !). La qualité de réglage du son est également à souligner : c’est puissant, mais on s’entend parler, et surtout : le son reste correct jusqu’au fond de la salle, car des enceintes de rappels ont été installées !

 

 

En sortant dans la cour, on s’attend à se faire cracher dessus par une horde de fêtards pas contents, mais non. Les gens semblent avoir pris la chose du bon côté, et s’être résolus à passer un moment convivial à échanger autour d’un feu, d’un verre ou d’une cigarette. Car le pouvoir de la Trance réside aussi en cela : connecter les individus, qui sont parfois venu de loin pour finalement rester à discuter sur le trottoir.

 

Vu sous cet angle au moins, tout le monde a pu participer !

 

 

Capt’aine Tortue 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<< Retour à la page précèdente

<< Retour à l'accueil : Toutes les sorties à Rennes