Report : La Tiltérature (impro)

Par Amélie, le 23 mars 2014 

 

Du théâtre d’improvisation pour entamer un vendredi soir ? Avec plaisir ! Le concept est chouette, c’est aux spectateurs d’apporter avec eux les livres de leur choix et de les disposer sur l’avant scène. Ils seront par la suite la source d’inspiration des acteurs. Ceux-ci sont au nombre de quatre et sont membres de la troupe Tilt qui s’est formée en 2006. 

 

 

Ce soir là, la fine équipe nous donnait rendez-vous à La Lanterne. En poussant les portes de cette brasserie où les gens dînent tranquillement, discutent autour d’un verre de vin, nous nous demandons si nous sommes au bon endroit, et où les comédiens vont bien pouvoir s’installer. Ce n’est qu’en entendant une voix qui nous invite à approcher que nous descendons un petit escalier et découvrons le décor qui s’apparente à un confortable salon entouré de bibliothèques.

 

 

Le public prend place sur chaises et banquettes après avoir déposé les bouquins apportés pour l’occasion et le spectacle peut commencer. Les lumières sont tamisées et une voix off (qui n’est pas sans déplaire à certains spectateurs) nous annonce la couleur : nous sommes dans une émission littéraire animée par des protagonistes aux noms de grandes maisons d’édition, tels que Suzanne Poche ou Jacques Gallimard.

 

 

 

Tout au long de la soirée, les quatre acteurs prennent chacun un livre sur scène. Une lumière s’allume sur l’un d’eux et c’est à ce dernier de donner le ton grâce à une citation. Chacun s’invente alors un personnage et s’en suivent des situations toutes plus loufoques les unes que les autres : une mission spatiale qui rate à cause des magouilles de Steve Jobs, la première interview télé d’une journaliste on ne peut plus cruche, l’annonce à la vieille tante Suzanne des funérailles de son chien Ferdinand, une femme d’agriculteur qui veut devenir cochon (et qui le devient) car trop jalouse de l’attention que son mari porte à ses bêtes, un vieux capitaine qui donne la main de sa fille au Capitaine Fracasse lequel prendra des années pour faire sa demande sur un ponton glacial, et bien d’autres encore.

 

 

Si les acteurs nous ont fait passer un excellent moment, si les éclats de rire n’ont cessé de fuser durant ces deux heures, il faut souligner le rôle primordial du régisseur son et lumière qui a tenu la place d’un véritable chef d’orchestre. Celui-ci donne la parole, la reprend et comble les interludes de musiques réjouissantes comme la bande originale de Chat noir, chat blanc d’Emir Kusturica ou Thomas Fersen.

 

 

 

Si au détour d’une conversation vous entendez parler d’une telle représentation, n’hésitez pas trop longtemps : vous ne pouvez passer qu’un bon moment. Ce soir là, la troupe Tilt a semblé faire l’unanimité si l’on s’en réfère à la fréquence des éclats de rires entendus. Cette soirée avait lieu dans le cadre du festival Rue des Livres qui se tiendra du 28 au 30 Mars 2014 au parc des Gayeulles et qui nous apportera d’autres surprises !

 

 

Amélie


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<< Retour à la page précèdente

<< Retour à l'accueil : Toutes les sorties à Rennes