Report : Global Hybrid Invasion

Par Adrien L., 28 février 2014 

 

Ice Club (Nantes), vendredi 21 février 2014

 

Rendez-vous à Nantes vendredi soir pour la Global Hybrid Invasion. Le collectif Balkan Hybrid (Fanfara  Electronica) investit la discothèque l’ «Ice Club» pour nous proposer une soirée au sonorités balkaniques et sud-américaines. Balkan Hybrid c’est ce collectif qui fait de plus en plus parler de lui à Rennes chez les amateurs de musique teintées de cuivre et de beats électros. C’est à eux que l’on doit, entre autre, l’organisation de la très réussie Balkan Hybrid Party cinquième du nom dont l’after a rassemblé plus d’un millier de personnes en mars dernier (notre report ici).

 

Dès l’arrivée sur le parking on se rend compte que le collectif entend marquer les esprits. Un pirate-cracheur de feu, perché sur des échasses nous accueille de ses jets de flammes au milieu de la foule qui s’assemble devant la salle. Voir une telle scène devant une boite de nuit au milieu d’une zone industrielle à quelque chose d’un peu surréaliste. Ce n’est qu’un avant goût de la soirée, qui ne sera pas avare en surprises.

 

Global Hybrid-1 

Après avoir passé les contrôles d’usage, on pénètre dans la salle qui se révèle être parfaitement adaptée à la tenue d’événements de ce genre. La salle est grande, disposant d’un dancefloor généreux, d’alcôves où l’on peut s’installer tranquillement pour discuter. On apprécie le fait de pouvoir voguer dans les différents espaces (bar – détente – dancefloor) sans avoir jamais l’impression d’être coupé du reste de la soirée.

 

Global Hybrid-3

 

Les organisateurs ont apportés un soin particulier à créer un événement qui ne soit pas que musical. En plus du cracheur de feu, on assiste à des spectacles de magie à divers moments de la soirée. On verra même un travesti en grande tenue perché(e) sur une balançoire au dessus du public. Plus atypique encore, un stand coiffure et maquillage est installé, et on peut se faire faire une coupe en buvant une bière sur fond de Shantel. Attention toutefois à prendre rendez-vous suffisamment tôt sous peine de vous retrouver avec la coupe d’un moine franciscain.

 

Global Hybrid-7 

Niveau musique on imaginait se retrouver dans le gourbi de Chat noir chat blanc, malheureusement c’était loin d’être le cas. La soirée s’est axée majoritairement Cumbia (et pas toujours la meilleure) avec quelques passages qui auraient remportés plus de succès dans une véritable boîte de nuit. Parfois, les morceaux s’enchaînent sans cohérence (ce qui donne un certain côté boume, vous savez, avec le mec bourré qui change de chanson toutes les 2 minutes ?) On attend avec impatience le set de la Fanfara Electronica, qu’on sait être une valeur sûr. Malheureusement, celui-ci ne viendra que trop tard et se verra écourté par l’heure tardive et une succession de coupures de courant. Néanmoins, le côté musicalement chaotique était finalement en adéquation avec l’esprit «  grand n’importe quoi  » de la soirée, et par là, on se rapproche finalement de l’ambiance des films de Kusturica qu’on attendait  !

 

Global Hybrid-9 

Au final, le public est venu en nombre, et personne ne savait vraiment à quoi s’attendre. Cela donnait une foule très hétéroclite, avec des gens hébétés qui ne savaient pas trop ce qu’ils faisaient là, et d’autres plus prompts à s’adapter à toute situation. Il est vrai que le côté électro qui fait le charme du mot «  balkan beat  » n’était pas vraiment au rendez-vous, néanmoins cette soirée avait le mérite de sortir des sentier battus, et pour cela, on reviendra volontiers se faire surprendre  !

 

Adrien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<< Retour à la page précèdente

<< Retour à l'accueil : Toutes les sorties à Rennes