[Report] DEAD : l’interview

Le groupe DEAD

 

 

DEAD : L’ORIGINE

 

Berne Evol : A la base, Dead est un groupe de « Synth Gaze », mélange de synthétiseur et de musique « shoegazing » qui s’est transformé en une musique plutôt « Dark Noise ». Le groupe s’est véritablement monté « pour de vrai » il y a moins d’un an, au moment de la sortie de l’EP  « transmission ».  Cet EP est un peu spécial, un peu agressif en terme de son.  Nous avons atteint cet univers grâce au travail de mix de Bernard Marie, notre machiniste et claviériste qui joue aussi avec les « Maria False » (comme guitariste), avec « the name of the band » (aux machines) et avec « Darcy » (comme bassiste).

 

La plupart des prises voix, ou des prises guitares ont été faites chacun de notre côté, à  Paris et  à Rennes…du coup c’est assez folklo quand on y pense.

 

 

« le groupe DEAD ne devrait pas exister. C’est véritablement un projet rescapé »

 

 

Certains morceaux  comme « No Place for Us » ou « Revelation » datent  d’il y a 2 ou 3 ans mais avec des noms et un style de musique différents. « No Place for Us » est essentiellement composé sur une base trip-hop/noise alors qu’au début lorsque nous avons commencé à jouer ensemble, nous étions plus axé sur du psyché/indé. C’était l’époque du projet Wilno, que j’avais monté avec Brice Gill. Certains des morceaux de l’époque ont été remixés entièrement par Bernard Marie, donnant naissance à DEAD.

 

Finalement ce groupe ne devrait pas exister. C’est véritablement un projet « rescapé ». C’est lorsque l’on a réécouté l’EP que l’on on s’est dit que ce serait vraiment dommage de ne pas le partager.

 

 

 DEAD EN LIVE

 

Le groupe DEADBerne Evol : Très vite, il y a eu un engouement assez sympa : on est content de ça. Lester Brome et Don Lurie de KFUEL ont diffusé « no place for us » sur l’antenne de Canal B. L’équipe de YAMOY ont entendu le morceau et nous ont directement contacté pour jouer au Stakhanov, à Nantes, en première partie des Soft Moon. C’est assez bizarre car on n’avait pas fait un seul concert encore et pourtant on nous a proposé cette première partie de THE SOFT MOON. On a construit notre set en un mois, tout frais.

 

Par la suite, on a été contactés pour faire les Bar in Rennes, où Jean-Louis Brossard est venu nous voir. Notre univers lui a plu et il nous a donc invité à faire un filage à l’UBU dans des conditions live vraiment cools.  

 

 

« On n’avait pas fait un seul concert encore et pourtant on nous propose cette première partie de THE SOFT MOON »

 

 

 

 

DEAD VS L’UBU

 

Berne Evol  L’UBU c’était vraiment top…on joue notre set, on le bosse pendant 05h non stop avec deux ingés son et un ingé lumière. Le lighteux en profite aussi pour faire tous ses réglages au niveau des couleurs et des strobos (c’est d’ailleurs une de nos passions, car le strobo se mêle vraiment bien avec notre style). Il a vraiment fait un super taf.

 

Puis à 19h, le filage commence, quelques personnes et JL Brossard s’installent. C’est parti. Le fait d’avoir peu de public ne nous a pas du tout gêné, on s’en foutait un peu qu’il y ait 10 ou 100 personnes devant nous, car on a pris vraiment  beaucoup de plaisir à jouer dans ces conditions. Malgré l’enjeu d’un filage (qui dit filage, dit audition pour les Trans), on a tout de même senti une bonne énergie et on s’est vraiment bien éclaté. Nos potes présents ont vraiment apprécié aussi le fait de nous voir jouer dans cette bonne salle.

 

 

« Cela ne nous a pas empêché de jouer un morceau composé l’avant-veille. Pourtant, on a eu du mal à le mettre en place pendant tout le filage »

 

 

J’avais la crève, c’était un peu compliqué mais cela ne nous a pas empêché de jouer un morceau composé l’avant-veille. Pourtant, on a eu du mal à le mettre en place pendant tout le filage !!! « My friend ».

 

La fin du show arrive, on souffle un peu et JL Brossard nous invite à discuter mais pour ce qui est de la suite des évènements, on ne peut rien vous dire pour le moment.

 

 

 

 

DEAD : YES FUTURE

 

Le groupe DEAD

 

L’avenir pour nous, c’est la sortie d’un nouvel EP à la rentrée. Il est possible que nous gardions la même recette que pour le premier, c’est-à-dire enregistrer nos parties à distance.

 

 

« l’avenir proche pour nous, c’est la sortie d’un nouvel EP à la rentrée »

 

 

 

Nos prochaines dates de concerts sont prévues le 08 août à la plage du Glazart’ pour l’anniversaire d’Hartzine et le 09 août au festival Visions (organisé par Les Disques Anonymes) à Morlaix en compagnie de Tristesse contemporaine qu’on apprécie vraiment.

 

 

 

 

Merci à Berne pour sa dispo !

© politistution pour soif2rennes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<< Retour à la page précèdente

<< Retour à l'accueil : Toutes les sorties à Rennes