[Report] Overload Arena : la teuf en boîte

Par Cap’taine Tortue, mardi 14 janvier 2014 

 

Overload Arena (T.Lesco.P) samedi 11 janvier 2014 au Bacardi (Callac, 22)

 

 

Lorqu’on évoque les T.Lesco.P, ce sont des images de fêtes sauvages, aux grands espaces parfois verdoyants, parfois boueux, qui nous viennent à l’esprit. Le collectif milite d’ailleurs activement pour la reconnaissance des free parties, comme en témoigne leur récente action au teknival des trans-off.

 

Overload Arena - Bacardi - Callac (22) - Photo Adrien L.

 

Pourtant, ce soir là, le rendez-vous est donné au Bacardi, à Callac, dans le 22. Avec un nom comme ça, on s’imagine déjà se trémoussant sur les barres de pôle-dance, un verre de whisky-coke à la main. Mais les échos sur la qualité de l’édition précédente, où Chris Liberator avait déchaîné les foules, nous poussent à tenter l’expérience.

 

Arrivée sur place. Il s’agit effectivement d’un complexe nocturne de campagne. L’enseigne « Discothèque » occupant la moitié de la façade est bien là pour nous montrer qu’ici on n’est pas chez Carrefour.

Par contre, le parking n’a pas grand chose à voir avec celui du Macumba : il y a plus de camions que de voitures, et plus de casquettes que de talons-aiguilles, et ce n’est pas du David Guetta mais bel et bien des airs de boom boom qu’on entend en guise de préchauffage.

 

Overload Arena - Bacardi - Callac (22) - Photo Adrien L.

 

Découverte des lieux. Le Bacardi se compose de deux salles. Le « Main floor » (ce qui veut dire « salle principale », en breton) est une salle haute de plafond d’une capacité tout à fait correcte. Elle se situe légèrement en contrebas par rapport au bar et aux espaces-canapés ce qui permet de jouir d’une vue surélevée, toujours agréable lorsqu’on se trouve un peu trop en retrait. L’escalier et la plateforme qui mènent à la deuxième salle offrent également ce luxe. La déco se compose de lycras en mode trance (un choix discutable pour une soirée techno), de tentures, et surtout d’un grand écran qui balance des visus animés par un VJ.

Changement total d’ambiance lorsque l’on pénètre dans la seconde salle à l’étage, qui nous plonge dans l’univers « vintage » d’un resto-bar à l’américaine. 

 

Overload Arena - Bacardi - Callac (22) - Photo Adrien L.

 

Au final, le Bacardi est un établissement plutôt agréable, qui ne manque pas d’espaces pour se poser, d’espaces pour danser, et d’autres pour discuter. La sortie est non-définitive jusqu’à 3h, le fumoir est convivial, et malgré les 850 entrées enregistrées, on ne se marche pas dessus !

 

Overload Arena - Bacardi - Callac (22) - Photo Adrien L.

 

Tendons l’oreille. Fidèles à eux même, les T.Lesco.P nous proposent un panel très large de techno, allant de la Tech-house au Gabber. Les DJs sont répartis entre une scène « club » pour la techno, et une scène « teuf » à l’étage pour les sons plus bourrins, ce qui nous permet d’alterner entre deux ambiances résolument différentes lorsque la lassitude nous gagne. Les DJs, qu’ils soient mondialement ou localement connus, ont réussi à tenir le public en haleine tout au long de la soirée. On saluera le choix d’un set drum’n'bass – c’est tellement rare ! – pour clôturer la soirée, même si les trop nombreux breaks dubstep ont totalement anéanti le côté entraînant qui fait pourtant la qualité principale de ce style en voie de disparition. (Mais après…c’est chacun ses goûts !)

 

Overload Arena - Bacardi - Callac (22) - Photo Adrien L.

 

La son s’achève sur les coups de 6h30, et nous terminons tranquillement sur le parking. L’endroit a l’avantage de se situer en bordure de champs au fond d’une zone industrielle, ce qui fait qu’on est plutôt peinards niveau voisinage.

 

Avec Overload Arena, les T.Lesco.P offrent aux fêtards en manque l’opportunité de faire le plein de son et de BH (ça veut dire bonne humeur en breton) pour passer l’hiver. Le Bacardi est un endroit qui apporte le confort d’un espace au sec et au chaud tout en conservant le côté décontracté qui nous est cher. On y retournera !

 

 

Cap’taine Tortue

 

Faites tourner !

 

 

 

 

Les photos d’Adrien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<< Retour à la page précèdente

<< Retour à l'accueil : Toutes les sorties à Rennes