Nouvel espace festif – La lettre ouverte du Jour et la Nuit

LJELNbanniere

 

Ce mardi 5 mai, un article du 20 Minutes présentait un projet d’urbanisation baptisé « l’îlot d’Octroi » dans lequel est prévu, selon l’adjoint à l’urbanisme Sébastien Sémeril un hangar « ayant vocation festive et nocturne ». Pour cela, le projet fait appel à « des personnes bien connues à Rennes ».

 

Le Collectif Le Jour et la Nuit, qui oeuvre depuis 2 ans pour la création d’un nouvel espace dédié à la scène locale, et qui est soutenu par près de 70 collectifs rennais, s’est étonné de ne pas avoir été consulté sur cette question. En réaction, la lettre ouverte qui suit :

 

 

Monsieur Sémeril,

Le 15 mars 2013 se créait le collectif Le jour et la nuit, rassemblant quelques associations autour de la question des lieux festifs rennais. Aujourd’hui ce sont plus de soixante-dix associations qui ont signé le manifeste dans lequel nous déplorons le manque de lieu susceptibles d’êtres ouverts aux associations pour des propositions culturelles et festives. Depuis notre constat, les principaux espaces de diffusion de la scène locale ont fermé ou tournent au ralenti : l’Élaboratoire, Dazibao, la Paillotte, la salle de la Cité et même le Mondo Bizarro, scène emblématique au niveau national, rencontre aujourd’hui des difficultés. Nous remarquons que beaucoup de collectifs ont fait le choix de s’exiler à Nantes et même jusqu’à Bruxelles ou Paris par manque d’espace dédié.

 

Nous faisons la proposition, depuis deux ans, d’un lieu culturel hybride, autogéré, qui permettrait un brassage des pratiques et des esthétiques en prenant pour modèle le Molodoï, à Strasbourg. Ce type de lieu est économiquement autonome assez rapidement, grâce a une structure légère. Pendant la campagne des municipales, nous avons envoyé aux différents candidats une lettre ouverte en détaillant notre démarche et nous avons reçu comme réponse de Madame Appéré une lettre dont voici un extrait:

 

« Un tel lieu, ouvert sur la ville, espace d’échange, de rencontres et de spectacles et ouvert le jour et la nuit répond bien à ces deux dimensions (temporalité de la ville et vivre ensemble). Sur le fond, nous adhérons et reconnaissons votre démarche »

Plus d’un an après l’élection de Madame Appéré et de son équipe, notre constat n’a pas changé, ni notre proposition.

 

A la lecture de l’article de journal daté de ce jour, nous apprenons que la zone appelée Ilot de l’Octroi allait disposer d’une « zone festive ». Nous avons constaté la difficulté de trouver un lieu, pour des problèmes, de couts, de voisinages, de localisation, et nous avons essuyé les refus à nos propositions d’occupation (Magasins généraux, notamment). Nous pensons que ce lieu, idéalement situé, est l’occasion pour nous de mettre en oeuvre notre projet qui ne cesse de prouver sa légitimité, et l’occasion pour votre équipe municipale de prouver qu’elle peut avoir confiance en des projets innovants, jeunes, et inspirants. Lorsque vous expliquez, dans l’article paru ce jour, que vous avez contacté pour ce lieu des personnes « bien connues à Rennes », à qui pensez-vous?

 

 

Dans l’attente de votre réponse, nous vous adressons nos sincères salutations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<< Retour à la page précèdente

<< Retour à l'accueil : Toutes les sorties à Rennes