Kendra Morris et les Spadassins au Diapason

Par Adrien L., 13 février 2014 

 

Kendra Morris et les Spadassins au Diapason, le 12 février 2014. 

 

Ce soir c’est vers le campus de Beaulieu que nous nous dirigeons, non pas pour le rattrapage nocturne d’un TD de physique quantique; mais bien pour, comme à notre habitude, écouter de la musique. Au programme: les Spadassins, un groupe rennais, suivis de Kendra Morris une chanteuse soul  venue de New-York. Deux ambiances très différentes, bien que toutes deux soul. C’est peu dire si cette musique est riche et à même de surprendre de simples néophytes tels que nous.

 

 

 

La soirée s’ouvre donc sur le live des Spadassins. Les six musiciens aux looks de dandies nous offrent un son énergique, mélange de rock et de soul bien sixties. Tout, jusque dans leur attitude, nous ramène à l’âge d’or des 45 tours. On se laisse vite prendre au jeu de se croire projetés dans le London des années soixante. La prestation est parfaitement exécutée et musicalement très au point.

 

 

Changement d’ambiance quand Kendra Morris monte sur scène. Si son univers reste marqué par la soul, on est dans quelque chose de plus actuel, de plus rythm’n blues. Cette chanteuse américaine, qui n’est pas sans nous rappeler une certaine Amy Winehouse, va pourtant puiser son inspiration dans le rock chez des artistes comme Jim Morrisson, les Doors et surtout Janis Joplin. Il faut la voir sur scène pour saisir ce qu’elle retire des ces influences. A l’instar de ces artistes, elle n’est pas qu’une voix magnifique, elle trimbale avec elle tout un univers onirique qu’elle partage sur scène. C’est ce qui fait sa force, à la fois puissante et fragile, enfantine et séductrice, elle nous dévoile une personnalité toute en nuances.

 

 

Plus habitué des soirée électro et rock’n roll, j’avoue découvrir au Diapason un public différent de celui que je fréquente en général. Un public plus posé, plus calme, venant au concert en amateur averti. L’ambiance n’est pas folle, il faut le dire, même les Spadassins pourtant lancés dans un live énergique n’arrivent pas à arracher à la foule le moindre pas de danse. Bien que l’auditoire soit des plus statique, le plaisir est bien là. Les sourires qui s’affichent sur toutes les tête sont là pour le démontrer. Ici, plutôt que de se déchainer on apprécie la musique comme on dégusterait un verre de bon vin. 

 

 

 

Retrouvez l’interview de Kendra Morris, réalisée avant son concert

Plus de photos dans les albums d’Adrien 

Adrien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<< Retour à la page précèdente

<< Retour à l'accueil : Toutes les sorties à Rennes